Nous avons traversé le désert depuis Cairns sur la Coté Est du Queensland jusqu’à Adelaide en South Australie, soit une traversée de 4450km. Ouf ça en fait du bitume! Nous avons mis 10 jours, on a carburé je pense que c’est le minimum de temps à prévoir, ça sera difficilement faisable en moins de temps. Pensez à économiser un peu votre véhicule, essayez de conduire plutôt le matin si vous le pouvez. En général on partait vers les 6/7h et on s’arrêtait vers les 3/4h de l’après midi.

Voici notre itinéraire :

  • Jour 1 : Cairns – Charter Tower (483km)
  • Jour 2 : Charter Tower – Richmond – Cloncurry (652km)
  • Jour 3 : Cloncurry – Mount Isa – Barkly homestead (570km)
  • Jour 4 : Barkly Homestead – Devil marble (317km)
  • Jour 5 : Devil Marble – Alice Springs (403km)
  • Jour 6 : Alice Springs – Kings Canyon (359 km par Ernest Giles Road)
  • Jour 7 : Kings Canyon – Uluru/Kata Tjuta (321 km)
  • Jour 8 : Uluru – Coober Pedy (751 km)
  • Jour 9 : Coober Pedy – William creek – Oodnadata track – Lake Eyre – Pimba (509 km)
  • Jour 10 : Pimba – Adelaide (479 km)

Voici le récit de notre traversée :

Jour 1 : Cairns – Charter tower

Notre première étape est assez simple, nous redescendons de Cairns, pour commencer notre premier jour de désert, la majeur partie du voyage se fait à travers les villes, on ne ressent pas encore d’ambiance désert. Puis à partir de quelques kilomètres à l’ouest de Townsville, les habitations commencent déjà à se faire rares. On passe à travers de petites villes, qui ont une école et un magasin mais guère plus. Equipés de notre “Camp 6” (guide des campings) nous décidons de nous arrêter dans une aire de repos gratuite (économies, économies!!) On choisi un peu au hasard sur la carte, pour se poser vers les 4/5h de l’après midi. On tombe sur une super aire, avec une belle vue sur un vieux pont. 22km avant Charter Tower, Macrossan Rest Area.

Vous pouvez trouver la liste complète des aires sur ce site http://www.exploreaustralia.net.au.

desert australie 1

désert Australie jour 1

desert Australie jour 1

On assiste à un superbe couché de soleil

Jour 2 : Charter Tower – Richmond – Cloncurry

Quasiment que de la route. On fait cependant un arrêt à Richmond qui a un musée de Dinosaures. En effet, la région est connue pour y trouver beaucoup de fossiles encore de nos jours, car une grande partie du désert était submergé par l’océan il y a des milliards d’années. On retrouve donc beaucoup de fossiles marins.

Désert Australie jour 2

desert australie krokosaure

Nous nous arrêtons pour la nuit dans un petit camping avec une petite piscine, qui nous rafraichi bien après ces deux jours de voiture. On file à la douche, mine de rien deux jours entiers sans se doucher ça se fait sentir ^^.

Jour 3 : Cloncurry – Mount Isa – Barkly homestead

Nous partons en direction de Mount Isa, une des seules grandes villes du désert.

Route Mt Isa

Oui bon le pare-brise est sale, les insectes ont des instincts suicidaires!

La ville est immense au milieu de rien. C’est assez spécial à voir. Beaucoup d’usines et très industriel. Nous passons au point de vue faire une petite photo et nous repartons presque direct car la route est longue.

mout isa J3

desert australie train

Pas mal de kilomètres après Mount Isa, on arrive à Camooweal, attention dernière station essence avant un bout de temps, tout le monde fait le plein ici!! Autant vous dire que le plein fait mal au porte monnaie. Mais pas le choix.

camooweal australie desert

Puis on passe finalement la frontière avec le Northern Territory!! Et direct le désert se fait bien ressentir!

plaine desert australie

On a vu quelques virevoltants rouler

tornade desert

On voit meme quelques tornades de sable!

D’un seul coup il n’y a vraiment plus que la route, la plaine s’étant sur des kilomètres. Cette nuit nous dormirons également dans une rest area gratuite. Nous en trouvons une recommandée par notre guide vers Barkley Homestead.

desert australie J3 awning

Il fait très chaud on se met à l’abris de notre awning et on cherche des pierres pour faire un feu de camp! Je visite un peu les environs et tombe sur des termitières très drôles, par drôle je veux dire étonnantes!

desert termitiere J3

desert termitier grandeJ3

Le matin, on se brosse les dents à la mode aventurière au milieu de rien, un peu d’eau de nos bidons fait l’affaire d’évier. Ce moment précis reste gravé dans ma mémoire…

desert brosse a dent

Jour 4 : Barkly Homestead – Devil marble

On reprend la route, et on passe un petit motel, resto, tout ce que vous voulez, il y a tout et rien la dedans. Evidemment la nuit coûte assez chère car il n’y a que ça à des kilomètres à la ronde. C’est pourquoi nous avions dormi sur une aire gratuite la veille. On dépasse le Homestread de peu et là c’est le drame. Un gros PLOC retentit, difficilement descriptible, on se demande ce qui se passe… On s’arrête sur le bord de la route, on a crevé un pneu…….. gros moment de solitude.

desert australie pneu

On se rassure en se disant que le Homestead et de l’aide ne sont pas loin (ce qui est rare dans le désert) On a notre roue de secours, c’est parti pour un atelier changement de roue. On galère un peu mais Max fini par s’en sortir comme un chef et en moins d’une heure on repart vers le Homestead demander s’ils peuvent nous changer/réparer le pneu crevé. Non c’est impossible. Il faudra se rendre à Tennant Creek pour faire réparer ça. On continue notre route avec la roue de secours, tout va bien mais on est un peu stressés, plus le droit à l’erreur. On conduit encore plus prudemment.

route devil marbles

Et finalement on arrive à Tennant Creek. On croyait devoir racheter un pneu mais on nous le répare avec de la résine à pneu en un clin d’oeil. Ouffff on s’en sort bien.

C’est à Tennant Creek qu’on découvre un autre visage de l’Australie. Avec une forte population Aborigène, on se rend compte que les aborigènes ne sont pas bien intégrés au mode de vie apporté par les colons. L’alcool est prohibé, et il y a un racisme ambiant des aborigènes envers les occidentaux, et des occidentaux envers les aborigènes. Cependant, l’ambiance à Tennant Creek reste supportable et les gens semblent vivre bien ensemble. (en tout cas pour le peu de ce qu’on a vu, nous ne sommes pas restés longtemps, désolés nous n’avons pas pris de photo :/).

On reprend la route et on arrive aux Devil Marbles sans encombre. Les Devil Marbles sont spectaculaires comme tombées du ciel. Pour en savoir plus sur les Devil Marbles voici l’article.

desert devil marbles

desert australie devil marbles

On dors dans une rest area pas loin. Je n’arrive pas à retrouver le lien de l’endroit :/

Jour 5 : Devil Marble – Alice Springs

L’entière matinée passée en voiture, on fini par arrivé à Alice Springs, la ville du centre rouge.

alice spring

L’ambiance raciste est encore plus lourde. On croise beaucoup d’aborigènes ivres près des magasins d’alcool. L’alcool leur est toujours interdit. Je n’ai pas du tout aimé l’ambiance de la ville, et comme nous ne nous étions pas douchés depuis 3 jours, nous avons décidé de nous payer un petit luxe à l’hôtel (très bel hotel le Double Tree By Hilton, en revanche on m’a fait payer plus de 40$ de connexion internet!!). Décrassage, bain, piscine ça fait du bien! C’était super. Nous avons même manger au restaurant indien, Maxime se souvient encore de son poulet au curry bien bien épicé ^^.

double-tree-by-hilton

Jour 6 : Alice Springs – Kings Canyon

Deux choix s’offrent à nous ; la route 4×4 (on est un peu stressés après l’histoire du pneu) et la route recommandée bitumée mais qui fait le double de kilomètres… Allez on se lance et on prend la route 4×4, l’Ernest Giles Road, la paysage est merveilleux, il n’y a que nous, on croise parfois de petite voiture à l’aventure dans le chemin sableux, à fond la caisse on se dit qu’ils sont fous^^ mais la faune et la flore sont spectaculaires. J’ai particulièrement apprécié ce chemin. On croise des perroquets noir et rouge, super! J’ai adoré! On tombe sur un biker à la cool. Il a cassé sa moto, mais ses amis sont allés chercher de l’aide tout va bien, on lui propose de l’eau ou à manger mais il est bien. On le laisse donc ici à attendre ses amis qu’on a croisé plus tard.

ernest australie kings canyon

Red_tailed_Black_Cockatoo_in_flight

ernest gilles road3

ernest gilles road1

Ernest gilles road 2

Puis on arrive enfin à Kings Canyon, gigantesque, impressionnante roche rouge orangé. On part pour la randonnée des 6 kilomètres, c’est l’aventure australienne qui reste la meilleure pour Maxime. Voir l’article sur Kings Canyon. Nous dormons à nouveau dans une rest area.

kings canyon 1

kings canyon 2

Jour 7 : Kings Canyon – Uluru/Kata Tjuta

Direction Uluru et Kata Tjuta qui ne se trouvent pas très loin de Kings Canyon. On croise d’abord le Mont Cooner qu’on a pris pour Uluru au debut mais non^^. Il est néanmoins très impressionnant aussi.

mont cooner desert australie

On réserve notre nuit au camping à Yulara. Il n’y a pas vraiment d’autre endroit où dormir. Puis on part pour le parc national. L’accès à Uluru et à Kata Tjuta est payante. Voir l’article.

Jour 7 route

jour 7 uluru

desert book

dromadaire

Jour 8 : Uluru – Coober Pedy

Journée voiture! Faites attention aux road trains qui laissent de nombreux cadavres d’animaux aux bords des routes (R.I.P. kangourous 🙁 ) ils brassent beaucoup d’air et sont difficiles à doubler. Assurez vous d’avoir assez de temps et une bonne visibilité.

roadtrain

Enfin, on passe la frontière du South Australia!!south australia

On continue la route et on s’arrête dormir un peu avant Coober Pedy sur une rest area près de la route. On assiste à un orage au loin. Et vu que nous sommes dans le desert il n’y a aucune pollution lumineuse (à part les énormes road trains^^), les éclairs sont spectaculaires à voir alors qu’ils se trouvent très loin.

Jour 9 : Coober Pedy – William Creek – Oodnadatta track – Lake Eyre – Pimba

Une des journée les plus longue. Le matin nous passons the Breakaway Reserve, peu connu du grand public c’était super (ajouter l’endroit à votre itinéraire!!!). On a même rencontré quelques lézards sympathiques!

breakeway reserve desert australie

lezard breakeway

Puis nous passons par Coober Pedy. La ville troglodite. Ici les habitants vivent des mines d’opale. Il fait si chaud qu’ils ont creusé leurs maisons dans la roche et le sol. C’est assez unique à voir. Et il est vrai qu’il fait bien frais dans ces maisons rocheuses^^. On ne reste pas là longtemps, juste le temps de faire le plein et de visiter une petit boutique/musée d’opale (une pause pipi aussi d’accord). Au passage on croise ce vaisseau spacial, on dirait Tatooine ici!

cober peddy vaisseau

coober pedy

opal coober pedy

Mines d’Opale

On demande des informations sur l’Oodnadatta track et le Lake Eyre mais rien, aucune informations si ce n’est une mini carte dessinée à la main. Okayyy alors là c’est un peu se jeter dans la gueule du loup, mais nous voulons accéder au Lake Eyre il n’y a que ce chemin. Et ce sont ces moments les plus existants finalement! L’Oodnadatta suit un ancien tracé de chemin de fer. Peu de personnes passent ici, mais nous avons apprécié cette traversée! On arrive à William Creek escorté d’un aigle! oui un aigle! Trop bien!!

oodnadatta

william creek 2

williqm creek 1

pompe jour 6

On fait le plein on repart pour la splendeur du Lake Eyre! Les details de cette étape dans l’article.

oodnadatta eagle

Lake Eyre

On cherche un endroit où camper, mais on ne trouve rien on finira par trouver une station service où l’on peut camper gratuitement à Pimba une fois la nuit tombée, là où nous avons retrouver la civilisation.

Jour 10 : Pimba – Adelaide

Et voila nous avons fini notre trip dans le désert, c’était vraiment génial je le recommande à tout le monde cependant attention prenez vos precautions, des gens meurent en faisant cette traversée, même si c’est très rare. Ne partez pas n’importe quand, les mois d’hivers sont recommandés. Prenez beaucoup d’eau, et de l’essence, roues de secours et outils sont nécessaires en cas de pépin, chapeaux et crème solaire. Vous pouvez opter pour un téléphone satellite. Nous n’en avons pas pris mais c’est vrai que souvent nous ne captions pas. Et si vous tombez en panne, ne partez pas à l’aventure chercher du secours, restez près de votre véhicule, à l’ombre si vous le pouvez, attendez que quelqu’un passe. Ca peut durer quelques heures. Mais en générale il y aura toujours quelqu’un qui emprunte le même chemin que vous et qui viendra vous secourir. Le soleil et la chaleur créent la déshydratation et peuvent tuer.

De super cartes indiquant les kilomètres sur le site raa.com.au

lac sel

Lac salé avant Adélaide

hyams-beach jervis bay